Rechercher
  • Aurore AITA

En Août chouchoute toi!



Fruits et légumes d'Août


Pêches, prunes, abricots et pommes. Tomates, poivrons, aubergines, courgettes. Ils sont beaux, les fruits et légumes d’août ! Gorgés de soleil et reflétant les jolies de couleurs de l’été ! Profitons de ce mois pour déguster ce que la Nature a mis de précieux jours à nous offrir. Et remercions la de tous ces magnifiques présents en les sublimant par de jolies préparations : salades de fruits ou de légumes, smoothies, miam o’ fruits… Faisons jouer notre imagination et notre tour de main, il n’y a pas besoin de grand chose pour les magnifier !



L'huile essentielle du mois

LE BASILIC SACRÉ



Les huiles essentielles sont des essences volatiles de plantes très concentrées.Elles permettent aux plantes de se protéger des insectes, du soleil, de la chaleur, du froid etc.Nous en tirons également de très nombreux bienfaits, faciles à intégrer dans notre quotidien.Dans cette éclosion on ne pratiquera pas l'aromathérapie, médecine par les huiles essentielles, mais l'aromacologie, gestes pratiques et beauté grâce aux huiles essentielles.ATTENTION : Les contre-indications liées aux huiles essentielles sont nombreuses !Ces applications sont déconseillées aux femmes enceintes ou allaitantes, personnes souffrant d'asthme ou troubles respiratoires, enfants de moins de 15 ans, et tout autre personne sujette à une maladie ou contre-indication médicale.


L'huile essentielle de Basilic sacré est considérée comme la reine des herbes en médecine ayurvédique. Très utilisée dans les processus de guérison, elle favorise la santé et la longévité.L'huile essentielle de basilic sacré ne provient pas de la plante qui pousse au fond du jardin, mais d'une autre plante aux propriétés différentes.

Ses propriétés :Anti-oxydante, Anti-inflammatoire, Anti-stress, Tonique immunitaire, Tonique digestive, Apaisante, Légère anesthésiante, Anti-acné.


Comment l'utiliser?

Pour aider à la digestion et apaiser les douleurs d'estomac :Mélanger 2 gouttes d'HE de basilic sacré dans une cuillère à café d'huile végétale ou de miel, et ingérer directement après chaque repas, 3 fois par jour max.On peut aussi en mettre une goutte sur un comprimé neutre à faire fondre sous la langue après le repas.Pour une huile anti-oxydante visage ;Mélanger 2 gouttes d'HE de basilic sacré dans 1cuillère à soupe d'huile de chanvre ou d'argan, et appliquer en massage doux, sur peaux matures par exemple, après la douche.



La plante du mois

LA CHICORÉE



La nature nous offre de nombreux trésors,qui peuvent nous accompagner au quotidien et guérir ou prévenir des petits maux de façon tout à fait naturelle.Miser sur des plantes pour adoucir et embellir son quotidien, c'est faire quelques pas vers un bien-être meilleur, naturel, et se détacher petit à petit de mauvais réflexes,mais aussi d'apprendre à mieux s'écouter.ATTENTION : Ces applications sont déconseillées aux femmes enceintes ou allaitantes, enfants de moins de 15 ans, et tout autre personne sujette à une maladie ou contre-indication médicale.


La Chicorée est une jolie fleur de la même famille que le pissenlit, cependant d'un joli bleu pastel. Ses racines sont très utilisées pour fabriquer la boisson chicorée, et ce n'est pas sans intérêt : la racine de chicorée est un véritable aliment médicament, utilisé depuis le Moyen-Age dans des soins thérapeutiques. Ses propriétés :Anti-oxydante, Diurétique, Dépurative, Tonique, digestive, Stimule la flore intestinale, Riche en fibres, Régule la glycémie. On la trouve sous forme de racine séchée en poudre à faire infuser.


Comment l'utiliser?

Pour favoriser un bon transit et une digestion confortable :Dans une tasse d'eau bouillante, verser 3 cas de racine de chicorée séchée en poudre.Laisser infuser environ 7 minutes puis retirer la chicorée et filtrer pour déguster bien chaud !La boisson peut-être amère, on peut donc y ajouter une pointe de miel et/ou de lait d'amandes. La boisson chicorée est également une excellente boisson de remplacement du café !Elle va permettre de soutenir la flore intestinale et d'apaiser la digestion.On la choisit :En vrac chez l'herboriste, on évite les boissons instantanées pleines de sucres disponibles en grandes surfaces !On vérifie bien qu'elle soit pure, elle peut souvent être mélangée à du pissenlit.


L'aliment du mois

LE KIMCHI



Le Kimchi est un plat ancestral coréen, issu de chou fermenté.Le chou est découpé en lanières fines, mariné dans des épices, du gingembre etc, puis placé dans des jarres sous terre pour qu'il fermente. De nos jours, le kimchi s'achète tout simplement en magasin bio ou grande surface et peut se conserver au frigo. Il existe de très nombreuses de recettes de Kimchi, à base de concombre, de betterave,de poireau...Que l'on fait fermenter pendant un temps variable pour les rendre plus ou moins piquants.


Cette recette de légume fermenté est un vrai délice, et un trésor pour l'organisme :c'est digeste, mais surtout très riche en probiotiques donc idéal pour soutenir la digestion et les défenses immunitaires.On peut le consommer plusieurs fois par semaine en petites touches dans l'assiette(si c'est trop pimenté je déconseille d'en abuser) et l'acheter directement tout prêt, ou le faire soi-même.

RECETTE DE KIMCHI




Zoom sur le soleil: dangers et bienfaits

Les bienfaits du soleil :


Lien entre soleil et vitamine D :

On le sait, on en parle, le soleil nous aide à recharger les batteries en vitamine D. Cette vitamine nous permet de fixer le calcium au niveau osseux et de renforcer notre système immunitaire. Elle est apportée par l’alimentation riche en poissons gras (sardine, maquereau, hareng, morue, anchois) et par les UV du soleil entrant en contact direct avec la peau. Les carences sont plus fréquences de l’automne au printemps, la saison la plus sombre et pendant laquelle nous nous exposons moins.

La régulation de l’horloge biologique interne :

Notre horloge biologique fonctionne sur un rythme circadien qui alterne le jour et la nuit pendant une période de 24 heures environ. Cette alternance est essentielle pour l’organisme : jour / nuit, travail / repos. Le jour, c’est à dire lorsque la lumière est perçue par la rétine de l’oeil, la sécrétion de mélatonine est bloquée. Lorsque l’intensité lumineuse décroît, la nuit, la mélatonine entre en action et permet la détente propice au sommeil de qualité. Lorsque nous sommes insuffisamment en contact avec la lumière naturelle dans la journée ou que la lumière bleue des écrans est perçue par notre rétine dans la soirée, l’horloge biologique peut être détraquée, le sommeil de mauvaise qualité et l’état de veille altéré.

L’équilibre émotionnel :

De même que l’horloge interne subit les variations de lumière, l’équilibre émotionnel est en lien avec le soleil. L’automne, lorsque les jours diminuent, que les températures chutent et que le contact avec la nature se fait moins présent, la dépression dite saisonnière peut apparaître. Les symptômes sont similaires à une dépression classique et sont améliorés par la luminothérapie et les sorties en extérieur.


Les dangers du soleil :



La carence en vitamine D :

Une carence en vitamine D est souvent constatée lorsque le mode de vie contraint à rester en intérieur avec des lumières artificielles une grande partie de la journée. Elle est plus souvent marquée en hiver lorsque la durée d’ensoleillement est la plus courte. La vitamine D permet la fixation du calcium au niveau des os et est donc indispensable à la croissance (pour les enfants) et à l’équilibre osseux (pour les plus âgés ou les personnes à risque d’ostéoporose). Nous connaissons moins sont implication au niveau immunitaire. La vitamine D accroît le nombre de macrophages et soutient la lutte contre les infections et les inflammations.

Le risque cutané :

Les UVA et les UVB peuvent s’avérer très dangereux pour la peau. Lors d’une exposition non préparée, trop intense, au moment le plus à risque (après-midi) ou encore pour les peaux les plus vulnérables, les UV peuvent entrainer des lésions irréversibles. Brûlure, coup de soleil, allergie, vieillissement cutané prématuré ou encore cancer sont les risques. L’oeil, tout comme la peau, a un capital soleil limité qu’il est bon de préserver. Les cabines de bronzages comportent les mêmes risques.


Alors, le soleil, comment en profiter ?

Toute l’année, l’organisme a besoin de la lumière naturelle. Quotidiennement, cela signifie bénéficier dans la journée de l’éclairage naturel et le plus souvent possible dans la semaine, être à l’extérieur, s’exposer doucement aux rayonnements solaires. En été, l’exposition solaire matinale est la plus douce et la moins agressive pour la peau. Nous faisons donc en cette période plus facilement le plein de vitamine D. Avant la toute première exposition et avant les vacances au soleil, pensons à la nutrition cutanée en interne (vitamines, minéraux, lipides) et en externe (huiles végétales). La protection solaire est essentielle (vêtements, chapeau, crèmes solaires de qualité et lunettes de soleil).


En clair, le soleil est indispensable. La naturopathie reconnaît les bienfaits du contact régulier avec les éléments naturels tout au long de l’année et surtout en hiver. Mieux vaut un contact régulier, quotidien ou en tout cas hebdomadaire, avec le soleil qu’une exposition intense en été alors que la peau n’a ni été préparée ni exposée doucement le reste de l’année.


Le bonus estival: Recette les tartines en folies!!


Contrairement aux idées reçues, le pain ne fait pas grossir! Il peut, certes, créer des problèmes de digestion, ballonnements chez certaines personnes à cause du gluten, lorsque celui-ci n’est pas au levain ou lorsque vous consommez du pain blanc. Ce qui fait « grossir » c’est la quantité que l’on consomme, le type de farine utilisé et surtout ce qu’on y met dessus! Mais croyez-moi, si on respecte quelques règles de base, une tartine peut constituer un plat tout à fait équilibré. Il suffit juste de l’associer avec les bons aliments! Alors pourquoi se frustrer et se priver de pain? Dans l’article qui suit, je vais vous expliquer comment et avec quoi constituer une tartine équilibrée, pour vous régaler sans culpabiliser!!! 


Le pain

Il constitue la portion de féculent (ou glucide) de votre repas. Selon la consistance de la mie comptez 60 à 80g de pain (en général 2 tartines). Que ce soit sous forme de baguette ou de boule tranchée peu importe c’est selon vos goûts / envies. Mais choisissez plutôt un pain bio complet ou semi complet au levain.

Pour les intolérants au gluten il existe des alternatives dans certaines boulangeries avec des pains réalisés avec de la farine sans gluten (sarrasin, petit épeautre…). Méfiez-vous en revanche des pains sans gluten que l’on trouve dans le commerce souvent bourrés de sucre et autres additifs! Prudence aussi avec le pain de mie (même le complet ou aux céréales), lui aussi bourré de sucres et de graisses.

Vous pouvez aussi choisir de faire votre base vous même. Par exemple sous forme de pancakes avec différents types de farines (sarrasin, avoine, épeautre, kamut, pois chiche, lentilles, châtaigne…), gaufres, crackers…


La garniture

1- Choisissez d’abord une base à étaler sur le pain: houmous ~ caviar d’aubergine ~ fromage frais ~ tzatziki ~ tartare d’algues ~ tapenade ~ guacamole ~ rillettes de poisson

2- Intégrez ensuite les légumes: rondelles de radis, de tomates, de concombre, de betterave ~ vos restes de légumes cuits (ratatouille ~ fondue de poireau ~ oignons ~ champignons  ~ courges…

3- Pensez aussi à la source de protéine (en fonction de la base choisie si celle-ci est déjà constituée ou non de protéines): saumon fumé ~ thon ~ maquereau ~ sardine ~ anchois ~ œuf dur, brouillé, mollet… ~ jambon blanc en tranche ou sous forme de lardons ~ bacon ~ jambon sec ~ crevettes ~ tofu ~ seitan ~ tempeh

4- Les toppings: pour plus de fun et de gout vous pouvez ajouter les toppings de votre choix: herbes fraiches (persil, coriandre, ciboulette…) ~ épices (cumin, curcuma, curry, paprika…) ~ graines germées ~ graines ~ noix ~ câpres ~cornichons


Accompagnées d’une salade verte assaisonnée avec une cuillère à soupe d’huile végétale de première pression à froid (lin, sésame, colza, noix, avocat, noisette, …), d’un jus de citron ou de vinaigre. L’hiver vous pouvez aussi les accompagner d’une soupe de légumes. Et vous avez un repas parfaitement équilibré! !


Je vous souhaite de bien profiter de votre mois d'Août!

L’Émeraude - Aurore Aïta

Tél. : 07 70 33 41 53

  • L'Emeraude la cuisine au naturel
  • L'émeraude la cuisine au naturel