Le gluten

Qu'est-ce que le gluten ? 

 

 

Le gluten est une protéine, plutôt difficile à digérer. Elle est présente, dans certaines céréales (blé, seigle, orge, kamut, épeautre, petit épeautre et avoine), depuis la naissance de l’agriculture il y a 10 000 ans.

 

Depuis cette époque, notre agriculture a changé. Les céréales ont été modifiées pour s’adapter à nos besoins et nos envies. Le gluten rend la farine panifiable et rend la pâte, une fois pétrie plus élastique, ce qui donne un pain moins compact. Ceci explique, entre autres, pourquoi le blé moderne contient plus de gluten que le blé ancestral.

La modification des céréales les rend plus résilientes aux aléas climatiques. C’était l’objectif prétendu derrière la création du « blé hexapoïde » à 42 chromosomes né de l’hybridation du blé dur et  d’une plante herbacée. Le blé moderne que nous mangeons aujourd’hui et que certains appellent « blé mutant » est un blé créé par l’Homme dans les années 60 après des centaines d’hybridations et de croisements entre différentes espèces. Tout le monde a déjà entendu parler, au moins une fois, du problème du gluten dans notre alimentation et des dangers de sa consommation. Le gluten est souvent associé à des risques de maladies inflammatoires et bien d’autres.

 

 
Allergie ou intolérance ?

 

Il existe une autre forme d'intolérance au gluten que la maladie de cœliaque, que j'appellerai sensibilité au gluten.

De nombreuses personnes parlent de digestion difficile, de ballonnements, de troubles du transit intestinal, de fatigue chronique...liés à la consommation de gluten.

Dans ce cas, il ne s'agit pas de maladie cœliaque,  mais les symptômes ressentis peuvent vite devenir invalidants. La mode du "sans gluten" est lancée. Il est très difficile d'incriminer le gluten mais la meilleure solution pour savoir si le gluten est la cause de ces symptômes, c'est encore de suivre une alimentation dépourvue de gluten sur une période d'environ 1 à 3 mois minimum selon les personnes. Si les symptômes disparaissent, vous avez probablement une certaine sensibilité au gluten.

Le gluten est gravement impliqué dans une très longue liste de maladies. Parmi ces maladies, nous retrouvons : la maladie du côlon irritable, les maladies inflammatoires de l’intestin, l’anémie, le cancer, le syndrôme de fatigue chronique, les aphtes, l’arthrite rhumatoïde, le lupus, la sclérose en plaques, et des maladies auto-immunes.
Cependant, la consommation de gluten n’entraine pas systématiquement des maladies plus ou moins sérieuses, mais plus généralement des intolérances au gluten avec ballonnements, diarrhées ou douleurs abdominales.

 

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Comment éliminer le gluten de son alimentation ?

 

Le gluten est très présent dans notre alimentation. L'éliminer complètement demande une grande attention. Il s'agit en premier lieu de supprimer le blé, le seigle, l'orge et l'avoine sous toutes leurs formes : pain, biscottes, pâtes, semoules, flocons, biscuits et gâteaux contenant ces farines. On peut, bien sûr, remplacer ces aliments par des céréales ne contenant pas de gluten comme le maïs, le riz, le sarrasin, le millet. Le quinoa et les pommes de  terre ne contiennent pas non plus de gluten. On trouve désormais de nombreux produits alimentaires garantis sans gluten, vendus au rayon diététique ou biologique des magasins (biscottes, biscuits, pâtes...).

Cependant, ces derniers sont trop souvent raffinés et ne doivent pas constituer la base de notre alimentation sans gluten.

 
Bien lire les étiquettes :

 

Le gluten est aussi très présent dans les préparations industrielles.  Ajouté comme liant, on le retrouve dans les soupes industrielles, les plats cuisinés en conserves ou surgelés...Il convient donc de bien lire les étiquettes, et particulièrement la liste des ingrédients.

La mention "amidon" ou "farine" sans aucune spécification doit vous mettre en garde. Méfiez-vous également des sauces du commerce (mayonnaise, vinaigrettes...) qui peuvent en contenir . D'une manière générale, la cuisine "maison" est la meilleure garantie d'une alimentation 100 % sans gluten.

Au final, le gluten est présent presque partout, et nous savons que les personnes très intolérantes ne peuvent plus rien manger en extérieur, le simple fait de manger devient un véritable calvaire.

 

Pourquoi devriez-vous essayer une alimentation sans gluten ?

 

Si la majorité d’entre nous ne pense pas être intolérant au gluten, et à juste titre, d’autres peuvent l’être sans même le savoir. L’intolérance au gluten peut être extrêmement faible et installée depuis très longtemps dans notre vie. C’est-à-dire que nous sommes peut-être habitués à cette intolérance, et que nous n’avons même pas idée de l’effet du gluten sur nos capacités physiques et mentales.

 

L’Émeraude - Aurore Aïta

Tél. : 07 70 33 41 53

  • L'Emeraude la cuisine au naturel
  • L'émeraude la cuisine au naturel